lundi 12 octobre 2015

Exergues possibles pour des mémoires désobligeants, 43

"Plus tard, je suis allé habiter ailleurs. Je me suis hissé dans la haute ville, j'ai travaillé dans des journaux, j'ai accumulé des retards d'impôts, j'ai changé de femmes et d'appartements. En somme, j'ai vieilli et il n'y a pas de quoi en faire un roman." Jean-Pierre Enard, L'existence précaire des héros de papier...

"Ils firent quelques pas en silence et Talbot dit:
-On reste sonnés, tu ne trouves pas?
-Oui, dit Léveillé, on n'est pas prêt de de s'en remettre.
-On ne s'en remettra jamais, dit Talbot.
Michel Mohrt,  La campagne d'Italie.

2 commentaires:

  1. On n'en finit pas de mesurer le chemin à parcourir...

    http://feusurlequartiergeneral.blogspot.fr/2011/08/michel-mohrt-1914-2011.html

    RépondreSupprimer
  2. Ah, La campagne d'Italie de Michel Mohrt !
    J'ai passé 10 ans dans l'armée après avoir lu ce livre...c'est vous dire s'il est envoûtant.
    A bientôt, Matthieu

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable