lundi 5 octobre 2015

Air Transe.

Ces gens-là, entendons les néo-libéraux et leurs larbins étatiques ou médiatiques ne cessent de parler des "réalités" pour justifier que les seules variables d'ajustement pour "la compétitivité" soient l'emploi et les salaires. Et quand ils la rencontrent, la réalité, celle de moutons qui n'ont pas envie de se faire tondre si facilement, ils pleurent, ils s'indignent.




Pourtant, si on y réfléchit un peu, deux chemises et deux fuites foireuses pour l'annonce de 2900 licenciements, ils s'en tirent plutôt bien. Il est vrai qu'on n'est plus dans les années soixante-dix-quatre-vingt où un autre genre d'accident était vite arrivé. 
Mais ça fait plaisir quand même, ces belles images pour l'édification des tout petits.

Ils sont la force et nous sommes le nombre
Vous qui souffrez nous nous reconnaissons
On aura beau rendre la nuit plus sombre
Un prisonnier peut faire une chanson.

Louis Aragon, "Richard Coeur de Lion"