lundi 14 septembre 2015

Une journée normale


J’avais fermé toute la journée
mon téléphone portable
Il y avait le chat
le silence
-mais ce sont des synonymes-
l’automne un peu trop pressé
une légère fièvre
de bons romans de bons poèmes
un peu d’écriture
pas de réseaux sociaux pas d’internet
Soudain il a été sept heures
et je me suis rendu compte
que c’était ça une journée normale.


©jérôme leroy 9/2015