mercredi 30 septembre 2015

Saint Jérôme

Saint Jérôme. Finalement, il me convient bien, comme saint: il se promenait partout avec un lion qu'il avait soigné en lui retirant une épine du pied. 
Ce qui est une excellente définition de la poésie.

4 commentaires:

  1. Rimes quasi complètes :
    Jérôme est Leroy. Des amis ? No !
    Jérôme et le roi des animaux.

    RépondreSupprimer
  2. Parlant de lion, je recommande Saint Onuphre, le nudiste anachorète clic-clic

    RépondreSupprimer
  3. Il s'était retiré du monde pour écrire et lire, la sagesse quoi

    RépondreSupprimer
  4. Ah bah si c'est la saint Jérôme, j'm'en vas ouvrir une boutanche de vin naturel.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable