jeudi 17 septembre 2015

Retour à Besançon.


On commence à bien connaître la ville.
Pour cette quinzième édition des Mots Doubs, on signera Jugan mais on aura aussi des rencontres avec les scolaires pour le collectif Hammett Détective.

3 commentaires:

  1. Je viens de rédiger, à l'occasion de votre venue aux Mots Doubs, un petit article sur quelques uns de vos ouvrages.
    Je ne suis pas critique littéraire, juste un lecteur.
    Voir l'article ici : http://www.diversions-magazine.com/les-mots-doubs-jerome-leroy-polar-politique-et-poesie/
    Je me souviens vous avoir découvert en 1994 en lisant à la médiathèque votre petit livre sur Fajardie que l'on ne trouve plus hélas.
    Je me souviens en avoir parlé avec Fajardie à la fête de l'huma en 2000 qui m'avait dit le plus grand bien de vous. J'étais un peu gêné en rencontrant Fajardie, j'avais à l'époque tous les livres disponibles, je lui ai demandé si il dédicaçait même les livres à 10 francs, il m'avait répondu : "bien entendu, je suis marxiste" ;-).
    Bien à vous.

    Martial Cavatz

    RépondreSupprimer
  2. Bon travail aux Mots Doubs. Voilà un programme bien chargé.

    "Jugan" ne nous quitte pas, même si le livre est provisoirement refermé. Il faudra une deuxième lecture pour voir comment ce qui nous est arrivé, est arrivé.

    Quant à "La fille du sénateur" (et autres nouvelles de vos collègues du Collectif), elle fait partie de vos textes encore à découvrir. Nous avons beaucoup de chance.

    RépondreSupprimer
  3. Martial a raison les critiques littéraires ne lisent jamais au grand jamais les livres, eux

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable