lundi 14 septembre 2015

Point Presse: Jugan par Duteurtre dans Le Figaro Littéraire

Mais aussi à la Bibliothèque Médicis de Jean-Pierre Elkabbach où l'on a retrouvé les plaisirs de l'anticommunisme vintage

6 commentaires:

  1. Magnifique article, dont les trois premières phrases frappent par leur évidence et leur clairvoyance époustouflantes.

    RépondreSupprimer
  2. Je vous aime beaucoup Jérôme, mais regarder Elkabbach est au-dessus de mes forces !
    Excellent article de M. Duteurtre.

    RépondreSupprimer
  3. Pas pu écouter jusqu'au bout, le plugin ayant planté à mi-parcours, mais assez pour voir que le pauvre Elkabbach, englué dans son anticommunisme primaire, n'a pas vraiment lu "Jugan". Il faut dire qu'avec un narrateur omniscient, virtuose du rêve et de l'analepse, la lecture de Jugan exige autre chose que des fiches même très bien préparées :)

    RépondreSupprimer
  4. Elkabbach n'a pas dû lire Barbey non plus, qu'il n'ait manifestement pas lu "Jugan" est un genre de médaille en quelque sorte

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de lire la critique de Benoît Duteurtre (dont je n'ai lu jusqu'ici aucun roman mais je crois que je vais lire son "essai" sur les gares). Je trouve sa critique de "Jugan" belle et juste. Belle parce que juste.

    RépondreSupprimer
  6. Elkabbach... i Bouzouk, ce remix de Juppé et de Sim... bordel, je le croyais mort ! Bientôt ? Encore que, peut être faudrait-il le garder un petit peu, des fois qu'il prenne des envies à la télévision de réaliser un triste téléfilm ayant pour cadre un lycée pompidolien, dans le rôle du proviseur rêvant des palmes académiques, il ferait l'affaire...

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable