dimanche 5 juillet 2015

Parfois, l'Histoire est belle.






Et je vous aime, tous.

4 commentaires:

  1. "Bonne chance au Kosovo !" avait lancé Kouchner au moment de l'indépendance du confetto balkanique. Phrase typique du neocons, annonciatrice du chaos suprême.

    Souhaitons "bonne chance à la Grèce" non pas à la manière d'un neocons mais à la façon d'un européen oldfashioned ... L'Europe des Nations et des monnaies ...

    RépondreSupprimer
  2. Acte I - Scène I

    François Hollande : Alexis, Alexis, reviens à la raison ! J'ai honoré ta nation en permettant aux Kouros de pouvoir dire oui aux Ephèbes et voilà que c'est toi maintenant qui me dit non ?

    Alexis Tsipiras : Il faut bien qu'on vous envoie vous faire mettre un peu de temps en temps pour ne pas être mis nous même. Alors, va te faire foutre !

    RIDEAU

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais Jérôme comment cela va finir ? Ils ne vont pas aimer ça du tout. Cela se passera comme dans tes livres, quand il y a ce nouveau printemps des peuples après une période obscure de sur libéralisme, et ensuite ce sera comme dans la Horde Sauvage, à la fin...On s'en fout tu me diras, là ce sera un salaud une balle

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable