mercredi 3 juin 2015

Vanishing point

 "Un pas de côté", comme dans l'01 de Gébé et Doillon.

Ce n'est tout de même pas très intéressant, ce qu'on nous montre. C'est atroce souvent, ridicule parfois, dérisoire régulièrement, mais c'est tout le temps ennuyeux. Et ce qu'on nous montre, plus que jamais, n'a rien à voir avec ce qui se passe.

L'école des absents (Besson), Derniers voyages en France (Noguez), La fuite de Monsieur Monde (Simenon), Daimler s'en va (Berthet), Cavale (Pirotte), L'humeur vagabonde (Blondin), Je m'en vais (Echenoz). N'hésitez pas à compléter la liste: je fais collection.

Il était là il y a cinq minutes.

J'y suis, je n'y reste pas.

Vanishing  point.

31 commentaires:

  1. Réponses
    1. "La Marge", André Pieyre de Mandiargues.

      Supprimer
    2. J'ai adoré ce roman, comme presque tout Mandiargues d'ailleurs. Mais vous avez raison, La marge est celui qui conviendrait le mieux dans une bibliothèque de la disparition

      Supprimer
  2. Berthet s'en va (Jérôme Leroy)

    RépondreSupprimer
  3. Lorsque tu reviendras André DHÔTEL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pays où l'on n'arrive jamais, aussi...

      Supprimer
  4. "Hors d'atteinte" E. Carrère.
    "Une odyssée américaine" Jim Harrison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hors d'atteinte, oui, je me souviens, la prof de français que se met à jouer dans les casinos..Merci pour ce rappel, elise.

      Supprimer
    2. "hors d'atteinte" est un peu déprimant; "l'odyssée" d'Harrison est très jubilatoire; il y a beaucoup de manières de passer comme une couleur...

      Supprimer
  5. Partir, Jean-Loup Dabadie-Julien Clerc

    RépondreSupprimer
  6. 'La misere du monde' de Bourdieu. le seul livre ou les dominés, ces muets-invisibles peuvent enfin s'exprimer, prennent la parole.Les interviews sont de la pure litterature. Ceux qu'on n'entend jamais parlent.Et ça vaut le coup. Pas étonnant que ce soit le seul livre où ils puissent s'exprimer par eux mêmes, sans porte parole. Un communiste lucide depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'indispensable de Bourdieu, une sorte de "Louons maintenant les grands hommes" français.

      Supprimer
  7. L'usage du monde, Nicolas Bouvier

    RépondreSupprimer
  8. Jules et Jim, Henri-Pierre Roché.

    Jugnon

    RépondreSupprimer
  9. Ombre de l'ombre (Paco Ignacio Taibo II)

    RépondreSupprimer
  10. La Disparition, Perec.
    L'Introuvable, Hammet

    Zorglub

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hammett avec 2 t, bien sûr.
      J'en profite pour ajouter les Détectives sauvages et 2666, de Bolaño.
      Zorglub

      Supprimer
  11. " Au bord de la mer blanche" F.H.Fajardie.
    BX.

    RépondreSupprimer
  12. Le seuil du jardin ou Donnez moi le temps, enfin tout Hardellet quoi, et presque tout Fallet et puis Hotel Nomade de Cees Noteboom.

    jpw

    RépondreSupprimer
  13. "Paris Texas"
    "Zabriskie Point"

    RépondreSupprimer
  14. "Sur la Route"
    "Vingt-mille lieues sous les mers"

    RépondreSupprimer
  15. Les Evaporés, Thomas B. Reverdy 

    RépondreSupprimer
  16. "la Fuite de Monsieur Monde"

    RépondreSupprimer
  17. Bernard Grandchamp6 juin 2015 à 23:43

    - "Les Onzes" , Pierre Michon (et presque tout Pierre Michon)

    - "Petits Traités" , Pascal Quignard (et presque tout Pascal Quignard)

    - "Éloge de la philosophie en langue française" , Michel Serres

    RépondreSupprimer
  18. Le livre des fuites, du jeune le clezio

    RépondreSupprimer
  19. Totale éclipse, Cécile Wajsbrot

    RépondreSupprimer
  20. L'occupation des sols de Jean Echenoz
    Opéra muet de Sylvie Germain
    La fin des paysages de Luc Lang
    Suicide d'Edouard Levé

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable