samedi 6 juin 2015

Puisqu'on parle de Guingouin...

...dans le précédent post, profitons pour faire une piqûre de rappel puisque ça se passe dans le même coin et avec le même état d'esprit.
 J'attends par ailleurs des grands indignés de la droite dure et autres cloportes de forums qui trainent leur misère intellectuelle dans la réacosphère et qui couinent dès que Millet, Camus, Zemmour ou Rioufol se font rappeler à l'ordre parfois par le biais de la justice, qu'ils aillent jusqu'au bout de leur logique et défendent là aussi la liberté d'expression: celle en l'occurrence d'écrire un livre qui appelle à la destruction du capitalisme, même s'ils ne sont pas d'accord, et s'opposer à ce que ce livre soit de surcroît utilisé comme pièce à conviction pour incriminer sans autres preuve des gens qui disent n'en être même pas les auteurs. Ou est-ce que la liberté d'expression, ce serait seulement pour eux un paravent pour dire une bonne vieille haine de l'Arabe et/ou du Musulman en se déguisant (mal) en Voltaire? 
Je n'ose l'imaginer.


On signalera en outre un remarquable entretien dans Le Monde daté de samedi avec Mireille Delmas-Marty sur la politique antiterroriste mondiale depuis le 11 Septembre. Elle dénonce notamment "l'extension progressive  des qualifications pénales en matière de terrorisme, une sorte de dilatation de la responsabilité pénale qui englobe des comportements de plus en plus éloignés de l'infraction." Et de remarquer "Tous les ingrédients sont réunis pour une guerre civile mondiale et permanente."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ouverture du feu en position défavorable