mercredi 17 juin 2015

On a causé au Cercle


Un Français - Le Cercle
A propos d'Un Français de Diastème dont on a aussi parlé ici.
Et puis aussi des Contes italiens des frères Taviani

6 commentaires:

  1. Le peintre préraphaélite c'est Dante Gabriel Rossetti? D'après la bande-annonce le film des Taviani est très beau esthétiquement; apparemment rien à voir avec le Décameron de Pasolini ni même avec celui de Boccace.
    Des Taviani j'ai aimé "César doit mourir" et surtout "Padre padrone"

    RépondreSupprimer
  2. Belle intervention sur le Français. Un film brut(al). Un film social et sociologie. J'aime la référence au noir et j'aime cette approche de l'antifascisme par le réalisme.

    Puisque nous naviguons en zone merdeuse avec Valls, ses matraques et ses voyages, cela fait du bien de redescendre sur Terre.

    L'Evangile du jour prêche pour qu'on remette les dettes ... La Grèce devrait en bénéficier.

    RépondreSupprimer
  3. Les frères Taviani, une adolescence à Rouen (Padre padrone, Le Pré, La Nuit de San Lorenzo...)

    RépondreSupprimer
  4. Un film nerveux (plutôt qu'énervé), ramassé (bonne utilisation de l'ellipse) et tendu et, il faut le dire, porté par une poignée de comédiens et comédiennes pas manchots (dans le bombers), une vraie réussite... et qui change de la "fiction de gauche", lourdement didactique (façon Costa Gavras ou Yves Boisset) ; j'y allais un peu au hasard, sans savoir à quoi m'attendre et, au final, un grand bravo au réalisateur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi "fiction de gauche, lourdement didactique"? "Z" n'est pas lourdement didactique c'est plutôt utilement didactique; quant à Boisset ses films ne sont pas appréciés par une certaine "intelligentsia" cinéphile qui crache sur les films populaires; il y a plusieurs manières d'être de gauche celle d'en bas qui se coltine avec une certaine réalité (je vous accorde qu'elle est de moins en moins nombreuse) et celle d'en haut évidemment plus subtile.

      Supprimer
  5. Les premières victimes des nazis furent les intellectuels, cette intelligentsia dont tout à chacun s'escrime à montrer combien ils ne font pas "peuple" à ne pas roter dans la mangeoire, comme disait Léo Ferré,... et je ne vois pas bien où se nicherait la subtilité dans pareille manoeuvre.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable