mercredi 17 juin 2015

Havre

Parfois, on est loin. Et, vraiment, ce n'est pas plus mal. (Merci Les Pictos!)

5 commentaires:

  1. Quel exemple particulièrement sexy de révolutionnaire balnéaire !

    RépondreSupprimer
  2. On dirait un tableau de Delvaux.

    RépondreSupprimer
  3. En ce jour anniversaire de Waterloo, je dirais même impérial !

    RépondreSupprimer
  4. Dans un fauteuil Voltaire sur plage par temps d'Apocalypse le nez chaussé de "Wayfarers", logique

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable