vendredi 15 mai 2015

Propos comme ça, 23

Le communisme...ou alors Mad Max. On ne pourra pas dire qu'on n'était pas prévenus.

 Le patron de la FNAC profite d'un amendement voté par les sénateurs sur la loi Macron pour généraliser en loucedé et sans compensation le travail du dimanche.Quand j'étais jeune à Rouen (vos gueules, les mouettes, je sais...), la FNAC avait la réputation d'un patron social et ça se bousculait pour les jobs étudiants. Le vieux Max Théret, le fondateur, un ancien de la guerre d'Espagne, était toujours vivant. Mais bon, ça, c'était avant. En moins d'une génération, la librairie alternative est devenue le symbole du tueur des petits libraires qui vend des Mac et des machines à Espresso. Parallèle avec le club Med des débuts. Bref, cela semblerait accréditer l'idée que trouver des alternatives ponctuelles au capitalisme dans une société capitaliste est voué à l'échec. La Bête fait semblant de vous tolérer avant de vous bouffer. Il faut donc qu'Elle meure. Et vite.

Durant son adolescence, il était tellement laid qu'il s'empêchait de respirer. Les médecins classèrent cette pathologie sous le nom d'apnée juvénile.

Qui a bu a bu.

Sondage des lecteurs du Figaro: 75% pour sanctionner plus durement les consommateurs de cannabis. Je ne sais pas s'ils sont au courant, les lecteurs du Figaro mais leurs journalistes sont à l'image de la société française et il n'y aurait plus grand monde pour l'écrire, leur journal, si on commence à mettre les fumeurs de oinjes en zonzon. Sauf Ivan Rioufol. Lui, il n'a même pas besoin de shit pour être défoncé en permanence.Il sécrète son acide tout seul.

J'aime bien quand on me met sur un pied de vestale.

C'est pas pour donner raison à la Corée du Nord, mais exécuter un ministre (de la défense en plus) avec un canon anti-aérien, je trouve que
1°) Ca ne manque pas d'un certain sens de l'humour.
2°) Ca peut donner des idées quand l'insurrection sera venue.

Je ne compte pas les Noirs et les Arabes dans le métro tout simplement parce que ça ne me saute pas au visage. Après tout, je suis pas Richard Millet. En revanche, ce qui ne laisse pas de me frapper, c'est le nombre grandissant de gens avec des comportements de type psychotique : monologue, dodelinage, mains scandant le rythme d'une musique qui n'existe pas et, bien sûr, comptage des Noirs et des Arabes.

Tomber dans ses bras mais pas entre ses mains.

Je suis d'un pays qui, pour qualifier une certaine nuance de rose, a inventé "la cuisse de nymphe émue". Et puis après je tombe, par hasard, sur une chaine de téléréalité. Et j'ai quand même le sentiment d'avoir perdu quelque chose en route. Vraiment.