mardi 19 mai 2015

Le poète qui signait d'un soleil.


"Je t'aime.

Tu es forte comme un comité de gestion

Comme une coopérative agricole

Comme une brasserie nationalisée

Comme la rose de midi

Comme l'unité du peuple

Comme une cellule d'alphabétisation

Comme un centre professionnel

Comme une parole de meddah

Comme l'odeur du jasmin dans la rue de Tayeb

Comme une gouache de Benanteur

Comme le chant des murs et la métamorphose des slogans"
Extrait de "Citoyens de beauté"  de Jean Sénac