samedi 16 mai 2015

Le bleu du temps

« Daimler, qui redoutait depuis des siècles le coup de la petite fille blonde courant dans les blés, se dit que ça y est, c’est arrivé. »
Frédéric Berthet, Daimler s'en va 

"Et la ville, elle aussi, est belle dans le bleu du temps ; les tours
Sont comme des femmes qui, de loin,
Regardent venir leur amour."

O.V de Lubicz-Milozc, Symphonie de Printemps

"Et j’étais seul dans la maison que tu n’as pas connue,
La maison de l’enfance, la muette, la sombre,
Au fond des parcs touffus où l’oiseau transi du matin
Chantait bas pour l’amour des morts très anciens, dans l’obscure rosée. "

O.V de Lubicz-Milozc, Symphonie inachevée.

A travers le passé ma mémoire t' embrasse.
Te voici. Tu descends en courant la terrasse
Odorante, et tes faibles pas s' embarrassent
Parmi les fleurs.

PJ Toulet, Contrerimes