samedi 9 mai 2015

9 mai 1945-9 mai 2015


François Hollande, définitivement atlantiste et manifestement inculte en histoire, ne sera pas au cérémonies pour le soixante-dixième anniversaire du 9 Mai en Russie qui célèbre à cette date  la capitulation de l'armée nazie en 1945. Il paraît qu'il trouve que Poutine est un peu léger avec les droits de l'homme ou qu'il lui reproche de ne pas être clair dans l'affaire ukrainienne dont on rappellera au passage qu'elle est le fruit d'une manipulation ratée de la part des USA, de l'UE et de l'OTAN. Non, ces derniers temps, François Hollande a préféré aller se montrer dans des pays où pour le coup, on ne plaisante pas avec les droits de l'homme comme le Qatar et l'Arabie Saoudite.
Que l'Armée Rouge ait été décisive, et même un peu plus que ça,  dans la victoire sur le nazisme, ça ne peut pas vraiment rentrer dans les schémas d'un type qui dirige la France comme une PME en difficulté. 
Que les héroïques aviateurs français de l'escadrille Normandie-Niemen aient leur carré toujours fleuri dans le cimetière de Lefortovo ne doit pas lui sembler très important. Il est vrai qu'en cette époque furetienne où l'on a mis un signe d'équivalence abject entre Hitler et Staline, il est toujours compliqué de faire comprendre qu'Auschwitz, il y a ceux qui l'ont construit et ceux qui l'ont libéré. 
Et que l'Armée Rouge, dans la Grande Guerre Patriotique, en perdant 32 millions de soldats et de civils, a sauvé une certaine idée de la civilisation.