mardi 21 avril 2015

Le petit, tout petit président....

Qu'il soit de droite est une chose. 
Qu'il compare le FN au PCF des années 70 en est une autre. Il n'y aura décidément pas de réconciliation ni d'accommodement possible avec ce PS là, qui est par ailleurs en train de mourir de sa moche mort.  
Lui rappeler quoi à ce type absolument dépourvu de grandeur, de classe, qui ne boit pas de vin et ne lit pas de romans, qui parle un français approximatif, post-spectaculaire et n'est que le gestionnaire interchangeable des politiques austéritaires? Qu'entre l'extrême-droite et le PCF, il y du sang? C'est peine perdue. Lui expliquer que c'est son bilan qui est le principal fourrier du FN? Il le sait, il mise même là-dessus pour sa réélection hypothétique, ce machiavel en playmobil car le FN ne fait que servir l'ordre qui existe pour discréditer toute alternative crédible.
On pourra, même si on n'est pas communiste mais simplement un peu sensible encore aux sens des mots et à la plus élémentaire cohérence mentale, signer la pétition ici.

Et puis après, on oublie le petit président parce que c'est le matin de printemps sur Eymoutiers, le bleu, la Vienne, la Collégiale et les collines...