samedi 18 avril 2015

Eymoutiers, une heure du matin.

Voilà une ville avec un bon esprit. On a vu ça en revenant d'une belle rencontre à la librairie Passe-Temps, qui vaut le détour comme on dit dans les guides. 
Ce charmant graffiti est à quelques dizaines de mètres d'un autre, historique celui-là: "Pas de foin pour Hitler". Il date de décembre 1942 quand Guingouin à la tête d'un commando de maquisards fait sauter une botteleuse en gare d'Eymoutiers.
Ce soir, on sera en signature à Limoges même, à la Librairie Page et Plume dès 17H30. Viendèze dire bonjour.

1 commentaire:

  1. Sans doute parce qu'en lisant Leroy, on se sent soi-même revivre.

    Bonsoir Jérôme,

    Une critique de Guégan dans Sud Ouest Dimanche, globalement positive , en dépit d'une petite mesquinerie sur Debord, sans doute un renvoi acide qui remonte à l'époque Champ libre / Lebovici.

    Amitiés,

    F.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable