samedi 21 mars 2015

Bref retour au Portugal (2)


Le lycée français de Porto, dans une grande avenue calme, aux perspectives dégagées. La mer n'est pas loin, on ne la voit pas, mais tout dit sa présence dans l'air plus large. Le lycée est construit au milieu de bosquets de conifères, avec une superbe vue sur la ville au loin. Il a quelque chose d'un country club dont les golfeurs auraient entre trois et dix-huit ans. Le CDI, une demi-lune vitrée avec vue sur l'horizon, entouré d'une galerie, donne envie de rester à lire ou, comme pendant ma première rencontre avec des terminales, de poursuivre indéfiniment la conversation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

ouverture du feu en position défavorable