samedi 21 mars 2015

Bref retour au Portugal (1)

Dès que j'entends parler portugais pendant plusieurs jours, cette langue d'oiseaux qui chuintent, à la fois musicale, allègre et alanguie, je me dis que la Tour de Babel a été une chance. Imaginons que la langue de Dieu ait été l'allemand, par exemple, ou pire, le néerlandais, l'humanité aurait été tout de suite moins aimable.


-ESV, comme école supérieure de vente?
-Non, comme école supérieure de vagabondage.

1 commentaire:

  1. Si Dieu parle néerlandais, le paradis doit être chiant, on doit y croiser pleins de petits bourgeois venus fumer de la beu et des lascars se réapprovisionnant en matos, des barbus en chorte faire de la bicyclette

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable