lundi 19 janvier 2015

Un manque soudain et régulier

"Je n'ai rencontré qu'une fois Antoine Blondin: c'était un an après sa mort." 
Frédéric Berthet, Paris-Berry

 
J'ai beau chercher une définition, je ne sais toujours pas, au juste, ce qu'est un écrivain. Mais je suis sûr que Frédéric Berthet en était un.

4 commentaires:

  1. Je n'ai rencontré qu'une foi ? Ou une fois ? C'est une coquille ou une subtilité ésotérique de l'écrivain ?

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Le Xerox et le Fini20 janvier 2015 à 01:30

      http://m.slate.fr/story/95745/gays-fn

      "En Gironde, 50% des militants FN sont homosexuels." (Je rappelle que dans la population française, selon les données statistiques, le taux de personnes affligées de cette pathologie est de 4%.) Mais à part ça, tout va bien, l'homosexualité n'est pas une perversion fasciste, et il faut continuer à la promouvoir au lieu de la réprimer, dans les sociétés "avancées" (en fait rétrogrades : le retour au paganisme est le pire archaïsme qui soit)...

      Supprimer
  3. Un écrivain, un gosse blessé essayant de réécrire le monde pour se consoler

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable