jeudi 29 janvier 2015

Mais où?

Il n'y a que là qu'on est bien, finalement. Là, et devant les caisses des bouquinistes, disons. On ne s'étonnera donc pas, dans ce qu'on appelle encore "ville" par une perte de tout langage adéquat aux faits, que ces deux endroits soient en voie de disparition ainsi que l'humanité qui les fréquentait. On se dit qu'on ferait mieux de partir, parfois. Mais où?

10 commentaires:

  1. D'un coup de baguette magique se retrouver dans un film de Claude Sautet, là où un de ces deux endroits a toujours la part belle...

    RépondreSupprimer
  2. Il y a encore quelques endroits comme ça rue Caulaincourt derrière Montmartre, rue des Cloys, mais je vais pas dire les adresses, des malfaisants nous les piquerait, à vous de les trouver

    RépondreSupprimer
  3. Un jour, nous prendrons des trains qui partent.
    (Antoine Blondin)

    RépondreSupprimer
  4. le vent se lève, il faut tenter de vivre (et le monde est très grand et plein de contrées magnifiques)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'Indien, je sais mais il faut déjà tenter de se lever malgré le vent...
      Baci

      Supprimer
  5. C'est justement ce que j'écrivais à la fin de ce billet : "Allons au bar !"

    Le reste du temps, pour ma part, je le passe dans une bouquinerie.

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de recommander tes oeuvres avec celles de Manchette au pôle masculin d'un duo en route pour le tour du monde des habitats auto-construits et écologiques (voir eco-logis.org), des jeunes gens fort prometteurs. Alors joue pas la dépression. Plus j'y pense, plus je crois que la dépression, c'est encore pire que la soumission: c'est la soumission qui se donne un alibi psychologique. Lève-toi et marche! De toute façon, je rentre à la base, ça va chauffer. Vue de l'extérieur, quand elle ne m'atterre pas, la France me fait rire.
    Assez rigolé, assez pleurniché, il est temps de rire et de rager.

    RépondreSupprimer
  7. Anda companero ! il y a longtemps que la taupe n'est plus vieille, il faut creuser devant... ici-même comme Don Juan et Bataille.
    Jugnon

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable