dimanche 25 janvier 2015

ευχαριστώ!


10 commentaires:

  1. Et dans le langage doo-wop, "victoire" se dit "Blue Victory" :

    https://www.youtube.com/watch?v=g7c-p0lCNkM

    RépondreSupprimer
  2. Happy Day !

    fonzipoulos

    RépondreSupprimer
  3. Demis Roussos n'y a pas résisté.... et c'est tant mieux !?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il importe... mais il importe quoi ? Rien. Mais il importe...

      Supprimer
  4. Comme disait l'autre, c'est là que les Athéniens s'atteignirent, que les Perses se percèrent, que les Satrapes s'attrapèrent, et que les Mèdes s'emmerdèrent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et que les turcs restèrent en carafe…

      fonzi

      Supprimer
  5. Or, c'est la ligne la plus ferme vis-à-vis des créanciers UE et FMI qui semble l'avoir emporté avec l'annonce d'un accord de gouvernement entre Syriza et le petit parti de droite souverainiste des Grecs indépendants (Anel).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grecs sont moins cons que nous ... Vercingétorix vs Aristote !
      L'accord gauche antilib /droite antilib réjouit mon coeur. Cela le réjouit d'autant plus que certains esprits purs du genre cathares de gauche doivent fulminer en France.

      Supprimer
  6. Le nouvel allié souverainiste de Syriza, en rupture depuis 2011 avec la droite classique Nouvelle démocratie jugée trop favorable à l'austérité, est lui réputé proche de l'Eglise orthodoxe, non séparée de l'Etat, et défend des positions conservatrices sur le plan des moeurs.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20150126.AFP6558/les-grecs-portent-syriza-au-pouvoir-en-esperant-en-finir-avec-l-austerite.html

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable