samedi 20 décembre 2014

Moi aussi, je vais faire comme Zemmour et gagner plein de thunes....

...en assumant tout haut ce qu'on pense trop souvent tout bas à gauche.
En effet, étant donné l'ambiance de "réarmement moral" dans le pays, je me demande si je ne pourrais pas faire un livre scandaleux, genre Le suicide français, mais où  j'expliquerais que je pense que le FN est toujours un parti d'inspiration fasciste, qu'il n'y aurait pas eu de Résistance sans les communistes, que le mariage gay avec adoption et PMA est une bonne chose, que le cannabis devrait être légalisé, qu'il faut accorder très vite le droit de vote aux immigrés dans les élections locales pour mieux les intégrer, que cette même immigration est une chance pour la France (démographie, retraites, etc), que le problème n'est pas l'Islam mais le capitalisme financiarisé, que tout vaut mieux que la prison pour les délinquants, que les zadistes inventent de  nouveaux modèles intéressants, que "bobo" n'est pas toujours une insulte, que déconstruire les stéréotypes à l'école est plutôt une bonne idée in fine , que le bilan de 68 est globalement positif et que la nouvelle bien-pensance et le nouvel empire du Bien, ce sont les néoréacs.
300 à 500 000 exemplaires assurés.
Et avec l'argent, j'achèterai des truffes et je financerai une révolution marxiste
.

18 commentaires:

  1. Mais, mais... je suis d'accord avec tout (sauf quand même les "zadistes", les chevelus facebookisés accros au destop inflammable, c'est ma seule limite). Moi avec l'argent, j'achèterais des poutres et des barres et je redorerais le blason de la gym roumaine !
    L'anti bien-pensance est toujours une bien-pensance en puissance et vice versa.
    Nadia

    RépondreSupprimer
  2. des truffes oui, Jérôme, mais aussi un Cohiba et un Legendario sans lesquels il ne saurait y avoir de vraie révolution marxiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. No problemon elise! En plus Cuba vient de gagner la guerre de cinquante ans!

      Supprimer
  3. Cher Jérôme, je vous souhaite ce succès, mais il vous faut d'abord quelques années incarnant un produit médiatique, participant et préparant le terrain lors d' émissions pseudo-culturelles, d'éditos sur une radio populaire, de papiers dans les journaux réacs, etc. Ce qui, avec de telles idées, n'est pas gagné… Sauf peut-être pour le dernier point…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'un sursaut de Left Marxist Pride, aujourd'hui déjà, ça marcherait. Jamais eu autant l'impression d'être dans un monde aussi à droite...

      Supprimer
    2. La gauche a gagné le "sociétal", elle a perdu l'économie.
      NM

      Supprimer
    3. Même pas. Elle s'écrase sur la délinquance, l'immigration, la drogue, l'éducation, elle s'écrase ou alors, ce qui est pire, elle délire avant de s'écraser. Pour un mariage gay, bonne chose en soi, instrumentalisé surtout pour réveiller la France des vieux cons (même jeunes, c'est des vieux cons, au bout du compte), combien de renoncements....

      Supprimer
  4. Et on en pense quoi de tout ça à Causeur?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'il y a, comme dit l'Evangile, plusieurs demeures dans la maison du Père.

      Supprimer
    2. "Le Leroy habitera avec le Zemmour. Et la panthère se couchera avec le chevreau, etc... etc..."

      Trève de plaisanteries, c'est bien joli l'histoire des demeures dans la maison du Père, mais dans Causeur j'ai l'impression que vous avez une chambre de bonne quand d'autres ont un duplex...

      Supprimer
  5. Cher Jérôme, vous êtes un fin débatteur, si si ! Certes, vous ne citez en référence que des vrais intellectuels et votre provoc est souvent ferme autant que souriante. Mais vous avez un handicap insurmontable par rapport à Zemmour. Comme ce corbeau, il faudrait croasser les questions, les réponses, le commentaire orienté, et dire au final : voyez bien que j'ai raison. Ainsi, les moutons bêleraient en cœur : quelle intelligence, c'est Zemmour en mieux. .. Bon, être comparé à Zemmour, est-ce un but dans la vie ? Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il manque un Zemmour à la vraie gauche, je trouve. Avec la même désinhibition cynique quand il s'agit de cogner. On est toujours trop bon, nous...

      Supprimer
  6. Leroy Ducon, allez-y, écrivez votre bouse! on peut parier que vous n'en vendriez pas plus de 2000! clairement, c'est le camp néoreac qui marque des points, pas les buses tiermondistes d'extrême gauche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, un crétin ! C'est tellement argumenté ... Tout est là : les ventes (on se couche devant le marché), l'injure, les fautes d'orthographes ...

      T'en a vendu combien de bouquin anonyme ?

      Supprimer
    2. Bah dites donc, le succès du "camp néoréac" ne vous rend pas tellement aimable ni poli ni second degré. Le plus dur, pour Zemmour qui est intelligent, ça doit d'être aimé par des connards de votre acabit, en fait.

      Supprimer
  7. La liberté de Zemmour, c'est la liberté du chien qui a goûté le sang à la fête du bouc et qui joue au loup tout seul contre l'agneau réel : Zemmour est une tête de con, il est l'ami de la connerie généralisée et de son dieu vivant, vivant et con à la fois.
    Jugnon

    RépondreSupprimer
  8. Ah bon, Cuba a gagné la guerre ? N'aurait-il pas plutôt rejoint le camp du capitalisme ?
    James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fidèle gastro, pourquoi garder le cul bas ?

      Cuba ne rejoint pas le camp du cacapipitalisme, non ! Les néoconservateurs de la diaspora cubaine semblent agiter leurs bocaux vides et s'offusquer qu'on ne fasse plus crever leurs cousins tandis que le Pape se réjouit que le monde devienne un peu plus en paix, un peu moins laid.
      Cuba n'est pas un danger pour les EU. Les EU sont un danger pour le Moyen Orient depuis que Cuba n'est plus un danger pour les EU, c'est à dire depuis 1972.

      Supprimer

ouverture du feu en position défavorable