mercredi 24 décembre 2014

Conte express de Noël

Si ça se trouve, dans la soirée, quelque part sur une ZAD, une jeune Malienne et son mari, sans papiers, poursuivis par la police, auront trouvé un refuge précaire. Alors qu'un urgentiste en grève était venu voir un peu par hasard ce qui se passait chez ces jeunes-là, il va aider la femme à accoucher dans une grange, entre un boeuf et un âne. Et trois envoyés de trois mouvements étrangers qui étaient là, un anarchiste Grec, une fille d'OWS et un responsable de Via Campesina vont laisser des cadeaux (Marx, Debord, Charbonneau) avant d'aller témoigner de par le monde.
Joyeux Noël à tous les lecteurs de FQG! La révolution l'année prochaine!

6 commentaires:

  1. Joyeux Noël, Monsieur Leroy :)

    RépondreSupprimer
  2. ... et quelle ne fut pas leur surprise quand ils virent débarquer Phil Spector, qui avait ramené toute sa troupe (les Ronettes, Darlene Love, etc...) pour leur conter la plus belle des histoires : https://www.youtube.com/watch?v=5y3cbyxN7Do

    Joyeux Noël, cher Jérôme ! Que la révolution soit permanente dans nos coeurs, ça nous aidera pour le moment où elle se fera dans la rue. Quant à moi, je tâcherai de revenir plus souvent.

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi attendre l'année prochaine?
    Pour Noël, sûr que dans la crèche dont vous parlez, "ça cogne sévère l'encens et la myrrhe. En tout cas, l'encens-pour la myrrhe, je ne sais pas parce que je ne connais pas l'odeur de la myrrhe, c'était juste par manière de causer."

    RépondreSupprimer
  4. Et en attendant la révolution, n'oublions pas de mettre aussi souvent que possible le petit jésus dans la crèche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de chacun selon ses moyens à chacun selon ses besoins…

      Mais n'oublions pas de mettre aussi Crésus dans la dèche !

      Supprimer
  5. Comptes de Noël :
    Causeur selon Elisabeth Lévy fait cas de son public électeur de Le Pen et lecteur de Zemmour. C'est la République. Comme quand Hitler faisait cas des électeurs allemands de souche et des lecteurs de Gobineau. Ce n'est pas la démocratie : qui est faire cas de tout un chacun. Sauf Zemmour et Lévy : qui sont des cas pour les médecins ou les philosophes.
    Jugnon

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable