lundi 13 octobre 2014

L'ange gardien, sur Radio Libertaire.

C'était samedi, de 17 heures à 19 heures avec le programme musical choisi par nous. On peut écouter ici.


On en profite pour remercier Le Courrier Picard et Philippe Lacoche.
Stéphanie des Horts dans Coté Ouest
Natalie Beunat dans Clés
Hélène Reynaert dans la Page des Libraires.
Mais aussi Ouest France et Paris Match.

5 commentaires:

  1. Comment ? Vous, le stalinien pur sucre ? Militant et soutien indéfectible du parti qui a fusillé les marins de Cronstadt et les paysans anarchistes de la Makhnovtchina, vous allez causer chez les libertaires de la FA ? Quelle déchéance !

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part, je pense que le communisme de Jérôme n'est qu'une pose, une couverture : je le soupçonne de plus fortement d'être un anarcho-libéral à tendance catholique... Je vais écrire un petit billet sur le sujet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela expliquerait donc pourquoi une fraction très amicale de mes lecteurs se reconnait dans mes livres...

      Supprimer
  3. Depuis longtemps, une tension est très palpable dans l'univers romanesque de Jérôme Leroy, une double postulation quasi baudelairienne : un côté réac' de gauche franchement stal' à la Roger Vailland, et une tendance post-situ à la Manchette... Ce qui explique peut-être qu'il soit lu tant par des souverainistes FDG que par des anars. Et tout cela est finalement très bien, cela montre que la bonne littérature - comme les amitiés, du reste -, n'est jamais monolithique... C'est ce qui fait d'ailleurs le charme du roman noir, cette indécision, ou cette incertitude fondamentale.

    RépondreSupprimer
  4. En même temps, moi l'anonyme historique et le réac catho tout ça que je suis a bossé un an sur une émission sur les musiques de films sur cette radio il y a une vingtaine d'années quand j'étais jeune et beau

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable