dimanche 5 octobre 2014

Et pendant ce temps-là, on lira le gentil René...

Comment fais-tu l'amour, Cerise?
Au crépuscule conjugal
L'ennui des nuits te paralyse
Et ton beau corps lit le journal.

Comment fais-tu l'amour, Cerise,
Mais le vrai, celui qui te monte
Au ciel et te souffle sa brise
Et te réchauffe et te fait honte?

Le fais-tu nue dans les moissons
Pour que nul ne voie au passage
Ta récolte de cheveux blonds,
Ta peau de blés sous les nuages?

Le fais-tu vite entre deux portes,
Avec la peur qui bat tes tempes?
Le fais-tu sur les feuilles mortes
Aux jours où ton coeur se détrempe?

René Fallet, Dix-neuf poèmes pour Cerise