mercredi 22 octobre 2014

Christophe de Margerie: un linceul n'a pas de poches.


La mort de Christophe de Margerie dans un crash aérien sur un aéroport moscovite suscite une grande émotion chez les maîtres du moment et leurs valets. Christophe de Margerie était en effet un des puissants de ce monde. Pour l'exercice 2013, le PDG de Total avait touché un salaire fixe de 1,5 million d’euros, un variable de 1,9 million d’euros et 1,7 million d’euros en stock-options et actions. Soit une rémunération globale de 5,3 millions d’euros.
C'est le Bossuet du Panégyrique de saint Bernard de Clairvaux que l’on entendra aujourd'hui pour notre part : «Cette heure fatale viendra, qui tranchera toutes les espérances trompeuses par une irrévocable sentence ; la vie nous manquera, comme un faux ami, au milieu de nos entreprises. Là tous nos beaux desseins tomberont par terre ; là s’évanouiront toutes nos pensées.  Les riches de la terre, qui, durant cette vie, jouissent de la tromperie d'un songe agréable, et s'imaginent avoir de grands biens, s'éveillant tout a coup dans ce grand jour de l'éternité, seront tout étonnés de se trouver les mains vides…»