dimanche 8 juin 2014

Chantal Jouanno

A chaque fois que je vois Chantal Jouanno, j'ai envie de devenir centriste et de faire du karaté.
 ***

Chantal Jouanno, c'est pas pour dire, mais c'est exactement le genre de fille dont j'étais fou amoureux il y a trente ans. J'arrivais à lui à arracher un baiser à la boum de fin d'année en dansant sur "Un très vieux rock'and roll de William Sheller et je passais l'été à essayer d'écrire un roman pour ne pas oublier ce goût de Vittel fraise sur une bouche d'adolescente. On a vu le résultat.

12 commentaires:

  1. Ha ha ha... moi aussi ! L'effet Jouanno, irrésistible..?! Le charme discret de la bourgeoisie ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas la grande bourgeoisie, je ne crois pas, une jolie fleur française des trente glorieuses, quand les classes moyennes vivaient dans un film de Michel Lang.

      Supprimer
  2. C'est une vernonnaise d'origine

    RépondreSupprimer
  3. Je savais pour Vernon, autant dire une voisine de ma jeunesse rouennaise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A chaque fois qu'il est question d'elle dans l'actu elle est en "une" de Paris Normandie, édition Vernon !, C'est "l'enfant chérie" du pays

      Supprimer
  4. Je vois qu'il y a là matière à monter un club... avec banquet annuel, élection de Miss Karaté, etc....

    RépondreSupprimer
  5. Chantal Jouanno , trop exotique pour moi !

    RépondreSupprimer
  6. réactionnaire11 juin 2014 à 14:42

    Cher Jérome
    Comme vous, je tombai faiclement amoureux de ces "céciles" au temps de ma timide adolescence.
    J'attendis donc que lesdites, mon âge venant, devinssent mes condisciples, puis mes étudiantes , pour satisfaire mes robustes appétits vis-à vis d'icelles ( il ya toujours un côté "lutte de classes" dans les transports de la chair, si si.)
    Dans les everest de l'érotisme, la conquête de la "moyenne bourgeoise catholique humanitaire à forte sensualité" reste un grand classique: réactionnaire dans le bons sens du terme, oblative et individualiste, à fort potentiel érotique, ayant placé sa conscience surmoïque vers l'action politico humanitaire et non dans de louches refoulements sexuels,le "top" entre 20 et 25 ans.
    Après........le mauvais refoulé catholico marial peut reprendre le dessus, avec son cortège de petits traits puritains rampants.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment vous le dire: c'est exactement ça
      Merci, réactionnaire.

      Supprimer
  7. dans puritain y a... de quoi fantasmer !

    RépondreSupprimer
  8. Elle a un ptit faux air de Brigitte Lahaie, non?
    Florence

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable