dimanche 25 mai 2014

Réformer en profondeur dans ton cul

L'Europe s'est tirée une balle dans la tête.


Les gros cons ne sont pas les électeurs du FN. Les gros cons sont ceux qui expliquent depuis trente ans qu'"il faut se réformer en profondeur."

J'aimerais que cette soirée de merde soit aussi la fin de l'antifascisme en peau de zob. Ce soir,  la France n'est pas menacée par les fachos. Elle est menacée par le capitalisme aux abois, en crise systémique. Ce ne sont pas des SS imaginaires qu'il faut défoncer, c'est le patronat. Marine Le Pen, ce n'est pas le masque de Hitler, juste celui de Gattaz. 
Et en 2014, c'est bien plus inquiétant.

Il y a quelques bonheurs, quand même: le visage de Copé. Beau comme un traitre de série B qui va y passer.