vendredi 2 mai 2014

Bref reportage sur le salon d'expression populaire et de critique sociale à Arras

Déjeuner avec Aurélien Bernier auteur de La gauche radicale et ses tabous (Le Seuil) sur l'avenir du Front de Gauche

Benoît Minville, l'excellent auteur de "Je suis sa fille" (Sarbacane) explique qu'il ne faut pas avoir peur de la littérature ado
Stéfanie Delestré, éditrice à succès (Albin) a livré quelques recettes.
Dominique Forma (Hollywood zéro chez Rivages) cherche la buvette.
Michaël Mention ( Adieu demain chez Rivages) se plaint bien injustement du buffet de la Confédération Paysanne.
J'accompagne Marion Brunet (Frangine chez Sarbacane) à sa table de signatures.
Et l'ombre de Jean-Bernard Pouy, parrain du salon, plane toujours.


1 commentaire:

  1. "Black tie" de rigueur, cette année au salon d'Arras; très glamour le Red Pack.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable