lundi 7 avril 2014

Exergues possibles pour des mémoires désobligeants, 5

 
"Excusez-moi pour la poussière." 
 Epitaphe de Dorothy Parker lors de son incinération.




2 commentaires:

  1. Joli.
    Ça me rappelle une phrase de Barbara Stanwick (je cite de mémoire) : "J'ai trois buts dans la vie : manger tous les jours, avoir des vêtements chauds et un endroit où dormir".
    Ce qui m'amène à Mae West devant un gusse qui avait une érection devant elle: "C'est un revolver ou vous êtes content de me voir ?"

    RépondreSupprimer
  2. Excuse infiniment élégante surtout, qui rappelle peut-être : "... aussi longtemps que la poussière / poussière ne retombera pas sur la terre..." (Qohélet)

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable