vendredi 21 février 2014

Propos comme ça


J'ai couché avec la princesse de Clèves. Elle était bonne.


On dit qu’Homère était aveugle. On dit que Cervantès était manchot. On dit que Staline était impitoyable. Les peuples ont toujours aimé colporter des légendes sur les poètes fondateurs.


Le premier ministre néo-zélandais a été obligé de prouver qu'il n'était pas un lézard extra-terrestre en consultant un médecin et un vétérinaire. Je demande la même chose, de toute urgence, pour les socialistes français.  


Une centenaire canditate FN dans le Rhône. Cent ans de connerie, et sûrement cent ans de solitude quand même. 


Je suis une dissonance cognitive. 

3 commentaires:

  1. Cher Jérôme, Jean Zay au Panthéon, je suis fier de vous.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. Propos comme ça, papiers collés, tout le charme du court tandis que les jours, eux, rallongent… Double bonheur, donc.

    RépondreSupprimer
  3. Au moins, on ne risque pas de vous surprendre rue du Cirque, déguisé en Daft Punk, Jérôme!
    la science ne peut plus rien pour les socialistes, peut-être un rebouteux...
    Mamie FN déclare "l'avenir ne sera pas radieux", le sien sera court en tout cas.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable