mercredi 20 novembre 2013

Vicino a me

Il devenait de plus en plus évident pour lui que Peppino di Capri était le seul poète du vingtième siècle qui avait saisi, avec une telle acuité, la profonde mélancolie de ces jours d'été quand, au coeur même du temps libéré dans le bleu des plages,  dans le scintillement d'éternité du soleil sur la mer vers trois heures de l'après-midi, nous éprouvons dans un mouvement identique le bonheur d'être au monde et le caractère insupportablement éphémère de ce même bonheur.
Enjoy your Peppino di Capri