lundi 28 octobre 2013

"Il va les renvoyer dans l'obscur..."

Nos aimables abonnés savent que Feu sur le Quartier Général aime les militaires d'extrême-gauche, de Durruti à Hugo Chavez en passant par Castro, le Che et les Capitaines d'Avril. Dans cette aimable et féroce cohorte qui refuse de laisser le monopole des armes à la bourgeoisie compradore car elle sait que le révolutionnaire est plus souvent à court de munitions que d'arguments et qu'il est parfois nécessaire pour éviter de se faire massacrer par les Versaillais de tirer le premier, il faut compter notre cher Georges Guingouin, "préfet du maquis" qui transforma le plateau des Millevaches et la Corrèze en cauchemar pour les nazis et les miliciens à la tête d'une véritable armée de mauvais esprits partageux. 
A Eymoutiers, nous sommes retournés à l'espace Rebeyrolles et nous avons revu Le Cyclope avec plaisir (ici un fragment)
Puis, sur le chemin du retour vers une omelette aux cèpes, nous avons vu ça...
 ...et on s'est dit que tout n'était peut-être pas encore perdu.