samedi 14 septembre 2013

Le dernier rempart, c'est nous.

C'est Yom Kippour, c'est la journée du Patrimoine, deux raisons de vous rendre à la fête de l'Huma.
En effet qui mieux que les communistes pratiquent le grand pardon puisqu'ils veulent à la fin, selon les mots du Manifeste, une société où "le libre développement de chacun est le libre  développement de tous."? 

Et puis, réfléchissez un peu, que serait l'Histoire de France sans le mouvement communiste en général et le PCF en particulier?  C'était je crois Yvon Gattaz, (le père de Pierre l'actuel chef des égorgeurs du Medef) qui remarquait qu'un pays ne se gouvernait pas de la même manière avec un parti communiste à 5% et un parti communiste à 25%. Venez nous visiter...


Et n'oubliez pas, nous, communistes français, sommes le dernier rempart entre vous et la barbarie ultralibérale qui plonge ces jours-ci la France et l'Europe dans une paupérisation accélérée. Cette même barbarie ultralibérale qui n'hésite jamais à revêtir une forme ouvertement terroriste quand ses intérêts sont trop menacés. Le jour où il faudra que le FN soit au pouvoir pour sauver la rente en faisant croire au peuple qu'on s'occupe de lui, le Capital n'hésitera pas. Nous venons, à propos du 11 septembre 1973, de vous rappeler comment un Friedman vit dans le putsch de Pinochet la divine surprise qu'il attendait pour mettre en oeuvre ces mesures néo-libérales.
Nous vous aimons. A bientôt.