samedi 22 juin 2013

Vins noirs à Limoges, une semaine déjà.

Lisez du polar, buvez du vin et ne mourez jamais
Ce fut un salon très plaisant avec deux catégories d'êtres humains éminemment fréquentables, les vignerons et les auteurs de romans noirs. On est étonné que l'idée de les apparier ne soit pas venue plus tôt. Que les organisateurs en soient remerciés! Et aussi la librairie Pages et Plume et le caviste L'Hydropathe
En plus, il faisait beau. On a particulièrement apprécié, pour notre part le Passionnément Carignan de la charmante Joëlle Gaveaux (Vins de pays du Gard) et puis on a été bluffé par la gentillesse de Luc Percher et de son épouse (Domaine de l'Epicourchois) qui officient dans la Loire et ressuscitent un cépage oldschool, le Menu-Pineau avec Racines, une boutanche fraîche et roulée comme une fiancée de Ronsard.
Côté auteurs, notre ami Serge Quadruppani est venu en voisin. On a aussi beaucoup rigolé avec Dominique Forma et le jeune Michaël Mention, auteur d'un Sale temps pour le pays qui a l'air appétissant, surtout quand on sait que c'est un hommage à David Peace.
Fidèle à sa réputation, Serge Quadruppani reste un radical de gauche
Avec Michael Mention, rue de la Haute-Vienne entre deux dégustations
Serge et moi, jeunes mariés ayant trouvé un emploi d'avenir au syndicat d'initiative