dimanche 19 mai 2013

Norge

Excusez-moi Messieurs, j'étais venu pour vivre,
Mais c'est trop demander, je tire mon chapeau
Et je n'insiste pas. J'ai mal compris les livres
Où l'on enseigne l'art d'être bien dans sa peau.

Evidemment, mon coeur n'entendait qu'à demi
Les broussailleux conseils de la philosophie
J'avais trop d'amitié pour avoir des amis
Et j'avais trop d'amour pour fasciner les filles.

Chut! je pars poliment sans déranger personne.
On trouvera l'argent du gaz et des impôts
Sur ma table de nuit; et surtout qu'on ne donne
A l'affaire aucun bruit. Je suis sourd comme un pot.

Norge, Eux les anges.