mardi 12 mars 2013

Le visage hideux du collectivisme (portugais)

Et en plus, Elvas est une jolie ville, toute blanche sous le soleil de l'Alentejo

 Vencer a troika!