mercredi 27 mars 2013

L'an 01 a quarante ans. Et toutes ses dents.

Vous avez l'impression d'être cerné entre Chypre et les premiers hivers glaciaires du réchauffement climatique (on expliquera avec un peu de physique élémentaire ce qui n'est un paradoxe que pour les cons de droitards), le chômage de masse et la résurgence de la droite "Ordre Moral et Guerre aux Pauvres."?
Moi aussi.
Mais il y aurait bien une solution: "On s'arrête, on réfléchit, on fait un pas de côté. "
Il y a quarante ans la BD de Gébé L'an 01 était adaptée au cinéma par l'auteur mais aussi par Jacques Doillon, Alain Resnais et Jean Rouch. C'était foutraque, drôle, intelligent, c'était une grande bouffée utopiste.
"On s'arrête, on réfléchit, on fait un pas de côté."
Les contextes de 1973 et 2013 sont différents? Sans doute, même si 73 marquait le début de la crise qui nous tue aujourd'hui.
"On s'arrête, on réfléchit, on fait un pas de côté"
Je ne vois pas d'autres programme politique viable pour arrêter les fous furieux de l'économie spectaculaire marchande et de l'ethnolibéralisme.
"On s'arrête, on réfléchit, on fait un pas de côté."
Une prise de conscience massive, collective et soudaine: comme une résurrection. Ca tombe bien, c'est bientôt Pâques.