mercredi 27 mars 2013

Bon anniversaire, René!

Parvis de la basilique San Clemente, Rome, 30 décembre 2012
C'est aujourd'hui l'anniversaire de mon ami Emmanuel Errer, alias Jean Mazarin, alias Charles Nécrorian. De son vrai non René Rey.
Il était un de ces forçats de l'underwood qui vous écrivait en quinze jours des polars, des romans d'anticipation ou d'espionnage au Fleuve Noir de la grande époque sans compter à la Série Noire quand  elle était encore une collection de poche.
Deux titres, dans son abondante bibliographie? Collabo Song, au Fleuve, grand prix de la littérature policière en 1983, réédité plusieurs fois depuis, sous le nom de Jean Mazarin. Et puis aussi Descente en torche (SN, 1974). C'est vraiment parce qu'il ne faut en citer que deux. Il faut savoir que l'imaginaire de René, son efficacité narrative, son goût pour l'Histoire, son sens du fantastique en font un des grands de la littérature populaire.
 L'excellente maison Rivière Blanche lui a demandé de renouer avec sa veine gore. Cela a donné Plaques chauffantes, publié fin 2012. On vous le recommande, évidemment.