samedi 23 février 2013

Ca ira mieux quand la gauche sera au pouvoir

Une loi d'amnistie des syndicalistes condamnés, notamment à l'époque où Sarkozy s'amusait à criminaliser toute forme de résistance sociale, a été déposée à l'inititiative des députés du Front de Gauche. Refusée en commission courant janvier(eh oui, c'est ça aussi le social libéralisme), elle passe au sénat ce 27 février. Un meeting du FDG est prévu lundi soir et un ultime rassemblement devant le Sénat mercredi. Normalement, ça devrait être bon, mais quand même: ne jamais oublier que Valls, le Jules Moch des années 10, a déclaré récemment:"En réprimant une grève, on défend l’outil de travail", on comprend qu'il faut faire gaffe quand même.