samedi 30 avril 2011

Standard and Poor’s, Lautréamont et Fukushima

Un article chez Causeur sur l'indécence de plus en plus grande des agences de notation. Pendant l'apocalypse, le capitalisme continue. Ils crèveront moins vite, hélas, que les travailleurs précaires qui meurent dans les ruines radioactives.