dimanche 6 mars 2011

Héliogabale

"Héliogabale, empereur, se conduit en voyou et en libertaire irrévérencieux. A la première réunion un peu solennelle, il demande brutalement aux grands de l'Etat, aux nobles, aux sénateurs en disponibilité, aux législateurs de tous ordres, s'ils ont connu eux aussi la pédérastie dans leur jeunesse, s'ils ont pratiqué la sodomie, le vampirisme, le succubat, la fornication avec des bêtes, et il leur pose la question, dit Lampride, dans les termes les plus crus.
On voit d'ici Héliogabale fardé, passant, escorté de ses mignons et de ses femmes, au milieu des vieilles barbes, leur tapant sur leur ventre et leur demandant s'ils se sont fait eux aussi enculer dans leur jeunesse; et ceux-ci, pâles de honte, courber la tête sous l'outrage, remâchant leur humiliation."



Héliogabale, ou l'anarchiste couronné d'Antonin Artaud