samedi 18 septembre 2010

Service d'ordre

Ne soyons pas angéliques, camarades! Le dépérissement de l'Etat qui nous conduira à la société réellement communiste, sexy et balnéaire ne se fera hélas pas en un jour. Il est fort possible que nous ayons besoin, même provisoirement, d'une police politique pour protéger le processus révolutionnaire des ultimes sursauts de l'ethnocapitalisme en phase terminale et de ses sicaires stipendiés. 
Il semblerait que pour cette Tchéka des plages, ce Guépéou des dunes, ce NKVD des parasols, le Politburo de FQG s'oriente vers ce type d'uniforme et d'équipement. Vous pouvez évidemment donner votre avis, sachant qu'il n'en sera tenu aucun compte.