vendredi 7 mai 2010

Cons, dysorthographiques, nazis et menteurs.

Chez les nains nazis nuls de certains sites réacosphériques, on tente d'amuser le tapis en feignant de déplorer la barbarie des manifestants grecs qui auraient tué trois employés de banques.
Rappelons à ces abrutis psychotiques que c'est Bruxelles qui a allumé les cocktails molotov et que, beaucoup plus important, comme nous l'a obligeamment signalé notre ami  Serge Quadruppani, il semble même au contraire que ces trois victimes aient été sciemment exposées, par la direction de la banque, au danger  pour mieux discréditer le mouvement.  Echec total, d'ailleurs. Mais il faudra bien que les capitalistes paient pour ces morts qui étaient des travailleurs grecs  victimes de l'UE-FMI
On peut se renseigner ici.  (À propos de l’incendie mortel de la Marfin Egnatia Bank
Têtes de mort apeurées par le réel, ne vous inquiétez pas, ce n'est qu'un début. Les banques n'ont pas fini de brûler et vous n'avez pas fini de courir.

NB: je renvoie ici à l'excellent site anarchiste (nobody is perfect et tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes) Le Jura Libertaire