samedi 6 février 2010

Merci, Albertine...

...de nous avoir communiqué ce morceau de néo-doo-wop blanc dont le titre est un admirable slogan pour définir l'éternelle attitude des vrais communistes et qui pourra servir également d'hymne de combat au Front de gauche pour les Régionales. On dit merci qui? Merci Albertine!