jeudi 10 décembre 2009

Sauter les descriptions, 27


Il se rendit chez le médecin qui l'examina brièvement puis lui demanda:
-La couleur du ciel ?
-Blanc, docteur.
-Depuis longtemps ?
-Depuis toujours.
-Mais non…
-Mais si…
-Hypothèse ?
-Absence de couleur, reflet de l’âme.
-Vous êtes blanc, donc ?
-Oui.
-Comme neige ? Comme l’agneau qui vient de naître ?
-Non, blanc comme l’angoisse. Blanc comme la peur, le péché, le néant. Blanc comme la mort.
 Il eut le droit à un peu de chimie mais revint quelques jours plus tard.   
 -Alors, le ciel, toujours blanc ?
-Toujours…
-Vous êtes atteint, mon vieux…
-Ah bon…
-Oui, classique. Vous êtes resté trop longtemps sur le front du Spectacle. SRDA…
-Quoi ?
-Syndrome Rigaut-Drieu Acquis. Une maladie de la fin du monde. Mon confrère Michel Bounan l’appelle aussi alexithymie. Il l’a diagnostiqué dans la Vie Innommable.
-Symptômes ?
-Ne plus « avoir les mots pour le dire », se retrouver dans une situation monstrueuse où il apparaît vital de participer à un système qui vous tue. Paradoxe intenable. Enfin, il faut dire que vous faisiez partie des groupes à risques…
-Un espoir ? Un traitement ?
-Ecrire. Ecrire encore. Ecrire toujours. Je ne vous garantis rien, cependant.