jeudi 3 décembre 2009

Fragnolades et clouneries.


Mon camarade de combat Bruno Maillé et moi-même avons ferraillé (!) dès novembre 2008 sur Causeur à propos de la sinistre et risible affaire dite "de Tarnac". Elle a illustré la montée en puissance de l'idéologie antiterroriste comme ultime tentative de sauver un système qui s'effondre sous le poids de ses contradictions. Aujourd'hui, alors que Julien Coupat et Yldune Levy sont toujours sous contrôle judiciaire, le dossier du juge Fragnoli se révèle aussi vide et trafiqué qu'un éditorial d'économiste médiatique ou un blogue de fafounets rurbains.
Bruno fait un point brillant et documenté sur la situation. Sur Causeur, évidemment.