vendredi 11 décembre 2009

Des plaisirs




« Les heures où l’on va se coucher traduisent l’agrément des conversations » (15 octobre 1989)

Guy Debord, Correspondance, volume 7 (Fayard)