dimanche 8 novembre 2009

Les grandes réussites géopolitiques de notre temps

Femme libre, toujours, tu chériras le mur.


On nous casse les burnes assez puissamment ces temps-ci avec la Chute du Mur de Berlin, qui a ouvert une période de bonheur sans fin pour l'humanité, comme on peut s'en rendre compte, notamment dans le tiers-monde, le quart-monde, les banlieues qui sombrent, les usines délocalisées et les abattoirs mondialisés des précarités diverses.
J'ai donc le plaisir de vous présenter notre invitée de la semaine, Nadiejda. Elle est toxico, seropo et pompeuse de routiers sur le périph.
Elle a tout juste l'age de la chute du mur de Berlin. On lui laissera donc dire que vingt ans est le plus bel âge de la vie.
Bienvenue dans le monde libre, Nadiedjda, et ne mets pas les dents, salope...